Actualités



 

L'agence

 

Qui sommes-nous ?
Designer : le processus de création apporte une dimension sociale et une approche humaine aux projets. Travail sur les 5 sens, sur la compréhension du langage et des visuels, études d'ergonomie...

Présentation de l'agence

 

Contacts

Laissez-nous un message

Polymorphe Design

166 rue du gros bois
69380 Chazay d'Azergues
Tél. 04 78 66 08 72

agence@polymorphe-design.fr

Vous êtes ici : accueil > Coups de g...

Coups de g...

 

Handicapés asexués !

Un des aménagements nécessaires à la mise en conformité des bâtiments au regard de la législation "handicap", est celui des toilettes. En particulier, la réglementation relative aux sanitaires dans les ERP repose pour l'essentiel sur les principes d'égalité de traitement des personnes valides et handicapées. On y lit : "Chaque niveau accessible, lorsque des sanitaires y sont prévus pour le public, doit comporter au moins un cabinet d'aisances aménagé pour les personnes handicapées circulant en fauteuil roulant et comportant un lavabo accessible. Les cabinets d'aisances aménagés doivent être installés au même emplacement que les autres cabinets d'aisances lorsque ceux-ci sont regroupés. [...]".

On se retrouve alors, dans nombre d'établissements, mêmes neufs, avec 3 toilettes:

Bien sûr, ces 3 toilettes prennent de la place. Et comme on ne peut rétrécir celui aménagé pour les personnes à mobilité réduite, on réduit les 2 autres. On s'aperçoit alors de tous les avantages de ce nouvel équipement, imposé bien sûr par ces affreux défenseurs des droits de chacun...

Économiquement :

Ergonomiquement :

Idéologiquement :

Messieurs les architectes, merci de ne pas participer à cette ségrégation supplémentaire, faute de réflexion ! L'accessibilité d'un lieu peut être transformée en atout pour l'ensemble des visiteurs : les deux toilettes "hommes" et "femmes", dans bon nombre de cas, occupent à eux deux la même surface qu'un seul toilette adapté. Pourquoi ne pas envisager ne construire dès l'origine que 2 toilettes, tous deux adaptés : un pour les hommes et l'autre pour les femmes, qu'ils (elles) soient handicapé(e)s ou non ? Chacun y retrouverait son compte, et en particulier le grand public au sens "large" !

Nota : la fin de la réglementation précise : "Lorsqu'il existe des cabinets d'aisances séparés pour chaque sexe, un cabinet d'aisances accessible séparé doit être aménagé pour chaque sexe."... mais ces dernières lignes, curieusement, ne sont pas toujours lues...

 

Affichage

Retour de vacances, été 2008 ... ou "comment dissuader définitivement ces handicapés de venir encombrer nos lieux publics, notamment avec des affichages qui leur sont destinés".

Quand un lieu n'est pas accessible à des personnes handicapées circulant en fauteuil (car le site est techniquement impossible à adapter), quoi de plus dissuasif qu'un panneau "fauteuils s'abstenir", plutôt qu'une formule de politesse !