Scénographie



Exposition sensorielle

Une exposition a-t-elle une odeur ?

*Certaines fiches techniques ne sont disponibles que sur mot de passe. Contactez-nous pour plus d'informations.  

 

L'agence

L'actualité

Voir l'actualité du moment

Contacts

Laissez-nous un message

Polymorphe Design

166 rue du gros bois
69380 Chazay d'Azergues
Tél. 04 78 66 08 72

agence@polymorphe-design.fr

Vous êtes ici : accueil > Signalétique aménagée

Découvrez les réalisations Polymorphe Design

Le journal du SAN du Val d'Europe.

Val d'Europe infos n° 76 - septembre 2011

Maud Dupuis, une scénographe(*) à fleur de page.

Visitez une vraie curiosité dès le 8 octobre à la médiathèque du Val d'Europe : le cabinet des livres singuliers, un lieu d'exposition permanent accessible à tous (sur rendez-vous). La scénographie est signée Maud Dupuis, qui a déjà mis en scène plusieurs collections d'ouvrages du réseau des médiathèques.

Comment définissez-vous un livre singulier ?
Maud Dupuis : ce sont des ouvrages édites en très petites séries, proches de l'artisanat. Nous sommes à la frontière avec l'œuvre d'art. Ce sont des objets fragiles, à découvrir, pour lesquels il faut prendre le temps. Je ressens surtout le caractère premier du livre, sa forme plutôt que le fond. C'est ce qui différencie ce travail des expositions que j'ai déjà traitées pour les médiathèques du Val d'Europe : il s'agit ici de mettre en scène des objets plus que des livres.

De quelle façon avez-vous mis en valeur ces livres singuliers ?
 Maud Dupuis : la demande du réseau des médiathèques était de réaliser un lieu d'exposition entre le cabinet des curiosités et le café littéraire. J'ai recréé cette atmosphère en jouant sur le trompe-l'œil, avec des faux cadres, de fausses armoires. Ces habillages graphiques servent de réserve, car il est impossible de présenter tous les livres singuliers de la médiathèque. Pour faire la transition avec le reste de la médiathèque, des phrases en forme de vagues, définissent le livre singulier sur les murs. Elles forment un parcours qui mène du livre à l'objet, de la médiathèque au cabinet des livres singuliers.

L'accessibilité est toujours importante dans vos expositions ?
Maud Dupuis : l'accessibilité est mon cœur de métier, qui est d'adapter des lieux culturels à l'ensemble des publics, handicapés ou en situation de handicap : un malvoyant, mais aussi un enfant qui ne sait pas lire, une personne âgée qui a des difficultés à marcher,... Je m'attache à rendre l'information et l'émotion accessibles a tous.

Comment permettez-vous aux personnes malvoyantes d'accéder aux livres singuliers ?
Maud Dupuis : Dans le cabinet des livres singuliers, les personnes mal ou non voyantes pourront "écouter" certains livres, qui sont sonores par le papier utilisé, la forme, etc. Mais c'est surtout le médiateur du cabinet des curiosités qui rendra accessible l'exposition, en commentant les ouvrages sur une table de travails.

Et pour les autres collections du réseau ?
Maud Dupuis : sur la prochaine exposition sur la société de consommation (du 29 novembre 2011 au 16 juin 2012), l'accessibilité est traitée sur deux niveaux : un aspect grand public avec un niveau d'accessibilité très intuitif, et un aspect handicap avec un sac plein d'outils pour visiter l'exposition.
J'utilise du matériel existant à al médiatgèque du Val d'Europe, comme les lecteurs vidéo et CD, al "boîte à mains", pour un etravail sur le toucher, les odeurs, l'écoute. Pour les personnes mal voayntes, un petit sac contiendra les clés pour explorer l'exposition : il comprendra un plan de la médiathèque avec l'implantation des stations, un lecteur MP3 pour guider, notamment. Il sera prêté pour la visite.

"Les rencontres avec l'équipe de la médiathèque sont riches, et le mobilier d'exposition, polyvalent, est fabuleux."

Le cabinet des livres singuliers

La médiathèque du Val d'Europe ouvre au public, à l'occasion du salon des p'tits Zed, sa collection des "livres singuliers". Le réseau possède 150 pièces qui sont regroupées dans une salle dédiée : Le cabinet des livres singuliers (2ème étage).
Vous y trouverez : des auteurs phares, des thèmes (le conte, l'abécédaire, le jardin, la ville, le jeu).
Accès : visite guidée sur rendez-vous au 01 60 43 66 28
Renseignez-vous sur http://mediatheques.valdeurope-san.fr

 

Qu'est-ce qu'un livre singulier ?

 

 

(*) scénographe : abus de langage

Note de Maud DUPUIS.

L'article ci-dessus est celui rédigé mot pour mot par le journaliste. Je tiens à corriger l'erreur concernant ma profession...

La profession de designer n'est à ce jour pas encore parfaitement reconnue (euphémisme). Dans tous les cas, cette profession n'est absolument pas protégée, tout le monde peut se déclarer designer.

Cet état de fait était celui des scénographes il y a quelques années. Mais aujourd'hui ils ont su faire reconnaitre et protéger leur profession.

Je ne suis pas scénographe. Mon travail consiste à accompagner les scénographes et la maitrise d'ouvrage dans la prise en compte du handicap.

Maud DUPUIS

 

Retour en haut de page

Restez informés !

Pour recevoir notre newsletter :
Inscrivez-vous