Scénographie



Exposition sensorielle

Une exposition a-t-elle une odeur ?

*Certaines fiches techniques ne sont disponibles que sur mot de passe. Contactez-nous pour plus d'informations.  

 

L'agence

L'actualité

Voir l'actualité du moment

Contacts

Laissez-nous un message

Polymorphe Design

166 rue du gros bois
69380 Chazay d'Azergues
Tél. 04 78 66 08 72

agence@polymorphe-design.fr

Vous êtes ici : accueil > Circuit de visite de la coopérative alitière du Beaufortain

Découvrez les autres réalisations Polymorphe Design

Le nouveau circuit de visite de la coopérative laitière donne envie.

Savoie - mai 2012

Tout, vous saurez tout sur le beaufort avec ce nouveau circuit de visite, dont l'une des principales motivations étaient de permettre l'accès à tous, via les ascenseurs notamment, mais aussi avec des animations sensorielles qui séduiront par exemple les non-voyants.

Le nouveau circuit de la coopérative laitière donne envieChants des sonnailles et témoignages d'agriculteur, odeur de petit-lait et bancs recouvert de peaux de vaches tannées, pierres venues du sous-sol et fleurs des alpages... Le nouveau circuit de visite de la coopérative laitière de Beaufort donne envie ! Envie de savourer du beaufort, bien sûr, mais aussi de se plonger dans l'histoire du fromage et de ses alpages, jusque dans les sédiments de la mer alpine qui en sont à l'origine.

Les professionnels de la coopérative ont fait un sacré pari, en investissant 900 000 euros dans ce nouveau circuit de visite, plus 300 000 euros pour les ascenseurs et les accès. Celui d'attirer encore plus de visiteurs (60 000 par an actuellement) mais aussi d'inscrire le prince des gruyères dans une logique touristique à l'échelle du Beaufortain.

Petits et grands y trouveront du plaisir. En se promenant à travers un parcours ludique, humant des odeurs de là-haut, touchant des roches d'enbas, écoutant raconter la vie d'ici. "On part à l'origine : de l'herbe, de la vache, du lait qu'elle produit et on va jusqu'aux consommateurs, raconte Jean-Noël Nicoud, vice-président de la coopérative et producteur de lait, c'est raconté de manière ludique mais c'est la réalité."

Les visiteurs ont d'ailleurs droit à une vue plngeante sur l'atelier de fabrication, avant d'aller jusque dans les caves, dont celles d'origine de la coopérative, où reposent près de 18 000 meules. Cette fois-ci, le beaufort dévoile tous ses sercets !

Le Dauphiné Libéré - Laurence VEUILLEN

Repères

Retour en haut de page

Restez informés !

Pour recevoir notre newsletter :
Inscrivez-vous