Scénographie



Exposition sensorielle

Une exposition a-t-elle une odeur ?

*Certaines fiches techniques ne sont disponibles que sur mot de passe. Contactez-nous pour plus d'informations.  

 

L'agence

L'actualité

Voir l'actualité du moment

Contacts

Laissez-nous un message

Polymorphe Design

166 rue du gros bois
69380 Chazay d'Azergues
Tél. 04 78 66 08 72

agence@polymorphe-design.fr

Vous êtes ici : accueil > Parcours en ville accessibles

Découvrez les autres réalisations Polymorphe Design

Polymorphe Design conçoit les adaptations aux publics non-voyants des parcours de villes créés par l'agence Méliades à Forcalquier.

- Maîtrise d'ouvrage : ville de Forcalquier
- Maitre d'oeuvre : Méliades
- Conception des supports adaptés "handicap" : Polymorphe Design
- Réalisation des supports gravés : Barrau Gravure
- Réalisation des mobiliers et laves émaillées : Empreintes
- Réalisation de la maquette tactile en bronze : François Didier

 

Juillet 2013 : Haute-Provence Infos

Le patrimoine à portée de tous !

Le patrimoine à portée de tous !Forcalquier renferme en ses murs énormément de secrets qui constituent et portent sa singulière histoire. La commune a mis en oeuvre un circuit ludique permettant de faire découvrir au plus grand nombre les histoires et la culture qu'abrite la comtale en ses pierres.

"Les circuits du patrimoine accessibles à tous" ont pour objectif de guider habitants et visiteurs, enfants et personnes non-voyantes à travers le patrimoine bâti du centre ancien de Forcalquier. Deux parcours ont été mis en place à travers la ville. D'abord "le lectionnaire enchanté de Forcalquier" est un grand itinéraire jalonné de 12 pupitres de présentation en lave émaillée et de dessins tactiles. Devant chaque édifice marquant de Forcalquier, ces pupitres racontent la vie des personnages historiques ainsi que des extraits d'oeuvres écrites par des auteurs provençaux et locaux (Léon de Berluc-Perussis, Eugène Plauchud...). Le second parcours intitulé "Derrière les portes secrètes de Forcalquier", rassemble les plus belles portes anciennes de la ville. Parcours plus intime, il permet de poser un autre regard sur la ville et son patrimoine. Douze plaques murales en résines reproduisent les portes remarquables du centre ancien. Ces plaques sont apposées à proximité des portes pour découvrir par le toucher le patrimoine. Les deux parcours sont jalonnés par des clous frappés du blason de la ville.

Marion Fassino

Forcalquier investit pour son patrimoine

Une sculpture tactile d'un m2 de la ville a été réalisée par François Didier. Elle est pour le moment devant la mairie, mais sa place définitive est prévue devant le futur office de tourisme. Deux nouvelles tables d'orientation ont été posées "face à face" à la chapelle Saint-Pancrace et à la Citadelle. Enfin, un livret pour enfant a été imprimé. Il permet de découvrir en s'amusant les deux parcours cités ci-dessus ; les adultes et non-voyants ne sont pas en reste puisqu'un livret "découverte" leur est aussi consacré avec des feuillets en braille. En tout, ces aménagements ont coûté 150 000 euros financés à 80% par des partenaires.

Haute Provence Infos - juillet 2013

 

Retour en haut de page

 

Juillet 2013 : La Provence

Les circuits du patrimoine accessibles à tous

Les circuits du patrimoine accessibles à tousDes parcours balisés jalonnent la ville pour faire découvrir son histoire.

La ville vient d'ouvrir le livre de son histoire, et comme dans les contes où les princes deviennent bergers, le maire s'est fait guide touristique. Il a entraîné à travers le centre ancien un groupe de curieux, visiteurs, habitants, élus, parmi lesquels se trouvaient Mireille Peirano, vice-présidente du Conseil régional, Pierre Ambroggiani, sous-préfet, Olivier Baussan, fondateur de l'Occitane et de nombreux responsables d'associations.

On remarquait même, dans la foule, l'historien Jean-Yves Royer qui, pour une fois, ne disait rien. Mais on savait qu'il en avait déjà beaucoup dit, et écrit, en participant à ce projet. D'ailleurs dans cette histoire, c'est peut-être lui le magicien. Pour en avoir la preuve, il suffit de s'approcher d'un des 12 pupitres de lave émaillée qui jalonnent le parcours appelé "Lectionnaire enchanté" : texte historique, synthèse en anglais, tablette tactile et une phrase ludique destinée aux plus jeunes renseignent le promeneur.

En parallèle, un autre parcours, plus intime, illustré par des plaques murales en résine qui marquent "Les Portes secrètes de Forcalquier". Dans tout le centre ancien, des clous de jalonnement frappés du blason de la ville sont les cailloux du Petit Poucet à travers le centre ancien.

Et parce que la citadelle et la chappelle St Pancrace sont les points culminants de la ville, elles ont été dotées de nouvelles tables d'orientation. Un livret de découverte pour adultes avec des feuillets en braille a été produit, ainsi qu'un livret de découverte ludique destiné aux enfants. Après un inventaire du patrimoine bâti, un scénario d'interprétation soutenu par un projet pédagogique, la conception des trajets et la définition du plan global, et avec le soutien à 80% de partenaires financiers (Feder, État, Conseil régional), ce grand projet a bénéficié des efforts de multiples associations, services communaux, spécialistes et habitants, et inscrit la ville dans le programme "Haute Provence en Partage" dans le cadre européen de l'Innovation touristique en milieu rural. Et pour marquer sa concrétisation, qui a été confiée à Caroline Subra, une sculpture tactile de la ville a été dévoilée devant la mairie. Comme les parcours jalonnés, elle est destinée à tous, visiteurs, habitants, enfants et non-voyants.

M.B.

Une maquette à voir les yeux fermés

Il aura fallu 3 mois de travail et 300 kg de bronze pour exécuter la sculpture de la ville. Placée provisoirement devant la mairie, elle sera installée définitivement devant le nouveau cluster touristique à la fin des travaux, à côté de la statue de Canelle. Conçue pour être "lue" par les non-voyants, avec une plaquette explicative en braille, elle attire irrésistiblement la main. Les enfants les premiers, s'amusent à y retrouver, les yeux fermés, les rues familières, et bon nombre d'adultes les imitent spontanément. Et même son créateur François Didier, auteur de mlaquettes d'autres villes, avoue que celle-ci est sa préférée en posant la main sur le vert profond du bronze aux arêtes dorées. "J'ai pris des libertés avec les proportions, ajoute-t-il, pour mieux faire ressortir les monuments qui servent de repères". Au-delà du talent du sculpteur, il faut avouer que cette oeuvre a quelque chose de magique.

La Provence - lundi 22 juillet 2013

Retour en haut de page

Restez informés !

Pour recevoir notre newsletter :
Inscrivez-vous